Dr Marc-Olivier Falcone

Paris  06 59 50 30 11
Champigny / Pontault Combault 06 22 92 31 68

© 2014 - 2019 Dr Falcone. Proudly created with Wix.com

Fracture du scaphoide

 

La fracture du scaphoïde a mauvaise presse.

En effet, une fois fracturé, cet os du carpe présente des difficultés de consolidation.

 

Plusieurs traitements sont proposés:

 

- Traitement orthopédique : immobilisation du poignet pendant plusieurs semaines (jusqu'à 12 semaines)

 

- Traitement chirurgical : vissage du scaphoïde

 

La technique orthopédique s'applique lorsque la fracture concerne le corps ou le tubercule distal du scaphoïde et qu'elle est strictement non déplacée, sans perte de substance osseuse, et stable après analyse de la radiolographie ou du scanner que votre praticien vous aura prescrit.

Elle présente comme inconvénient majeur une immobilisation longue, sans garantir la consolidation, avec une récupération de la mobilité nécessitant souvent des séances de kinésithérapie.

 

Le traitement chirurgical peut être réalisé à ciel ouvert ou par technique percutanée. Lui non plus n'assure pas une consolidation osseuse à 100%.

 

A ciel ouvert, une incision et une ouverture de l'articulation du poignet doivent être réalisées, permettant souvent une réduction anatomique du foyer de fracture et une ostéosynthèse (fixation interne des fragments) par vis ou broches. Il convient pour les fractures à grand déplacement, avec perte de substance osseuse, avec des lésions des autres os du carpe, et pour les fractures du pôle proximal du scaphoïde.

L'ouverture articulaire entraîne souvent une raideur du poignet nécessitant de la kinésithérapie après une période d'immobilisation, en général plus courte que celle du traitement orthopédique

 

En percutané, une incision de quelques millimètres permet le passage d'une broche guide et de la vis qui maintiendra le scaphoïde en place. L'intégralité de l'intervention se réalise sous contôle fluoroscopique. Elle nécessite une bonne expérience du chirurgien pour mettre en place la vis en bonne position puisque la configuration anatomique tridimensionnelle du scaphoïde est complexe.

Elle convient aux fractures non ou peu déplacées du scaphoïde, sans perte de substance (ou minime) et sans désaxation du poignet associée. Elle peut être une alternative intéressante au traitement orthopédique. En effet, elle ne nécessite qu'une simple immobilisation dans une attelle amovible pendant une quizaine de jours maximum et ne nécessite pas la réalisation de pansements post opératoires. 

Elle permet une récupération rapide et quasi intégrale des mobilités du poignet. L'inconvénient est qu'elle correspond à une intervention chirurgicale sous anesthésie (souvent loco régionale) avec les risques que cela peut comporter (en savoir plus...).

 

Une arthroscopie de poignet peut être réalisée dans le même temps pour contrôler la bonne réduction de la fracture et éventuellement rechercher des lésions associées dans le poignet.